Kingdom of the night
Bonjour et/ou bienvenue sur Kingdom of the Night rpg ~

Si tu n'es pas encore inscrit(e), enregistres-toi vite Wink
Sinon connecte toi ^^



Il existe deux univers parallèles... Le jour : le monde des humains, et la nuit : le monde des créatures fantastiques... Es-tu prêt à entrer dans mon monde ?
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 séance de travaux manuel ! //SBAFF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leøh D. GRANT
Master
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 27/03/2013
Age : 16
Localisation : In your bed ~ Sail !

MessageSujet: séance de travaux manuel ! //SBAFF   Ven 5 Juil - 22:40


Uryuu
Minene





My life

Minene Uryuu est une jeune femme âgée de 18 ans. Elle demeure au pensionnat Black Rose depuis que celui qui l’hébergeait est mort de vieillesse, elle est en troisième D. Depuis son passé, sans avoir eu droit à enfance correcte, son caractère est devenu froid et renfermé. Son pouvoir est celui de l’explosion des objets, un pouvoir aussi pratique que dangereux … Pour elle la pitié n’existe pas dans ce monde, elle considère que la vie est cruelle et que c’est une survie constante. Elle est très méfiante des autres c’est pour cela qu’elle se montre froide.  Elle a peur, et si elle était trahie ? … Il faut lui prouver sa fidélité avant qu’elle vous considère comme un allié ou comme un ami. Pour la séduire me demanderez-vous ? Tout d’abord… Bon courage ! Minene n’est pas du genre a se laisser faire ! Elle n’a pas de type d’homme en particulier (car elle n’y a jamais pensé à vrai dire…) mais elle déteste les pervers et ne se gène pas pour le faire remarquer. Si on progresse en relation avec elle, il y a deux moyens de le voir : un sourire, vous progresserez en amitié ou un rougissement,  signe d’un peu d’amour à votre égard…



RP

En cours :

Terminés :

Abandonnés :



My Icons




RELATIONS
nom ou surnom par rapport au lien ~

Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


nom ou surnom par rapport au lien ~

Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


nom ou surnom par rapport au lien ~

Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


nom ou surnom par rapport au lien ~

Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-of-the-night.forumactif.org
Leøh D. GRANT
Master
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 27/03/2013
Age : 16
Localisation : In your bed ~ Sail !

MessageSujet: Re: séance de travaux manuel ! //SBAFF   Lun 15 Juil - 8:45


Un écureuil en trop !
Une nouvelle alliée ?





Minene avait passé une dure journée... Alors que pourtant elle n'avait rien fait d'autre que jouer avec des écureuils. N'aller pas dire que ce n'est pas crevant de courir après des écureuils toute la journée ! Et puis si vous ne croyez pas essayer un peu pour voir ! Mais bon ça en valait tout de même la peine, après tout, les écureuils sont ses meilleurs amis... Et bien les seuls à être des amis. Déjà que ses profs la craignent pour son dangereux pouvoir alors qu'en penseraient les élèves de l'établissement mais, de tout façon, Minene ne voulait pas d'amis, elle était trop renfermé et froide de caractère, du moins pour le moment ...
Elle rentra donc dans sa chambre, exténuée, elle s'affala sur son en poussant un long soupire de bonheur et en déposant son sac de sport sur le côté.
Puis elle pensa :

* pff..... Qu'elle journée, il a fait super chaud ... Franchement je sens plus mes jambes ... Ni aucune parti de mon corps d'ailleurs. Je suis trempée de sueur on dirait une éponge humaine T.T', je ferais peut être mieux d'aller me laver au lieu de rester la à me prélasser sur mon lit et à me plaindre de ma journée, elle n'était quand même pas si horrible, même plutôt bien d'ailleurs ~*

Sur ses longues réflexions, elle se leva lourdement de son lit en grommelant et alla ouvrir son sac de sport ...

"HEINN ??!!! MAIS QU'EST CE QU'IL FAIT LA LUI ?! "

Sans s'en rendre compte, un écureuil s'était invité dans son sac... Et sans s'en rendre compte elle venait d'hurler toute seule ... Elle se plaqua immédiatement les mains contre la bouche  pour éviter d'attirer l'attention des pions qui rodaient dans les couloirs... Puis, elle réfléchit en examinant le petit écureuil, il dormait mais ... Il avait l'air d'avoir une blessure à la patte ... Minene fronça les sourcils, elle devait faire quelque chose ... Mais comment faire ? Elle n'allait tout de même pas aller tranquillement à l'infirmerie en disant " bonjour pourriez vous soigner mon écureuil ?" D'un air jovial. Non mais n'importe quoi !! Mais bon en même tant elle n'allait pas non plus aller tranquillement prendre un bain et laisser l'écureuil tout seule, elle décida donc d'attendre et de réfléchir a une solution ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-of-the-night.forumactif.org
Leøh D. GRANT
Master
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 27/03/2013
Age : 16
Localisation : In your bed ~ Sail !

MessageSujet: Re: séance de travaux manuel ! //SBAFF   Mar 6 Aoû - 11:54


TEXTE DU HAUT
TEXTE DU BAS




yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yukiyuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yukyuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yukii yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yukiyuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yukyuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yukiiyuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yukiyuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yukyuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yukiiyuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yukiyuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yukyuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yukiiyuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yukiyuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yukyuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yuki yukii


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-of-the-night.forumactif.org
Leøh D. GRANT
Master
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 27/03/2013
Age : 16
Localisation : In your bed ~ Sail !

MessageSujet: Re: séance de travaux manuel ! //SBAFF   Jeu 8 Aoû - 10:47

« Y'a des silences qui disent beaucoup ♪ Plus que tout les mots qu'on avoue »

♠ FICHE D'DENTITEY ♠
NOM :: Uryuu
PRÉNOM :: Alice Minako
AGE :: 17 ans
DATE DE NAISSANCE :: 21 décembre
ORIENTATION :: hétéro
NATIONALITÉ :: anglo/japonaise
GROUPE :: a voir ...

♦DERRIERE L'ORDI♦
PRENOM :: kurara
PSEUDO :: kurari
AGE :: mystère
OU TU AS CONNUS LE FOW ? :: friend
DES COMMENTAIRES ? :: OREOOO
CODE ::
AVATAR :: iri flina de sword girls


♣CARACTÈRE♣
Isdem diebus Apollinaris Domitiani gener, paulo ante agens palatii Caesaris curam, ad Mesopotamiam missus a socero per militares numeros immodice scrutabatur, an quaedam altiora meditantis iam Galli secreta susceperint scripta, qui conpertis Antiochiae gestis per minorem Armeniam lapsus Constantinopolim petit exindeque per protectores retractus artissime tenebatur.

Dum haec in oriente aguntur, Arelate hiemem agens Constantius post theatralis ludos atque circenses ambitioso editos apparatu diem sextum idus Octobres, qui imperii eius annum tricensimum terminabat, insolentiae pondera gravius librans, siquid dubium deferebatur aut falsum, pro liquido accipiens et conperto, inter alia excarnificatum Gerontium Magnentianae comitem partis exulari maerore multavit.

Principium autem unde latius se funditabat, emersit ex negotio tali. Chilo ex vicario et coniux eius Maxima nomine, questi apud Olybrium ea tempestate urbi praefectum, vitamque suam venenis petitam adseverantes inpetrarunt ut hi, quos suspectati sunt, ilico rapti conpingerentur in vincula, organarius Sericus et Asbolius palaestrita et aruspex Campensis.

Oportunum est, ut arbitror, explanare nunc causam, quae ad exitium praecipitem Aginatium inpulit iam inde a priscis maioribus nobilem, ut locuta est pertinacior fama. nec enim super hoc ulla documentorum rata est fides.

Nihil est enim virtute amabilius, nihil quod magis adliciat ad diligendum, quippe cum propter virtutem et probitatem etiam eos, quos numquam vidimus, quodam modo diligamus. Quis est qui C. Fabrici, M'. Curi non cum caritate aliqua benevola memoriam usurpet, quos numquam viderit? quis autem est, qui Tarquinium Superbum, qui Sp. Cassium, Sp. Maelium non oderit? Cum duobus ducibus de imperio in Italia est decertatum, Pyrrho et Hannibale; ab altero propter probitatem eius non nimis alienos animos habemus, alterum propter crudelitatem semper haec civitas oderit


♥PHISIQUE♥
Eius populus ab incunabulis primis ad usque pueritiae tempus extremum, quod annis circumcluditur fere trecentis, circummurana pertulit bella, deinde aetatem ingressus adultam post multiplices bellorum aerumnas Alpes transcendit et fretum, in iuvenem erectus et virum ex omni plaga quam orbis ambit inmensus, reportavit laureas et triumphos, iamque vergens in senium et nomine solo aliquotiens vincens ad tranquilliora vitae discessit.

Accedebant enim eius asperitati, ubi inminuta vel laesa amplitudo imperii dicebatur, et iracundae suspicionum quantitati proximorum cruentae blanditiae exaggerantium incidentia et dolere inpendio simulantium, si principis periclitetur vita, a cuius salute velut filo pendere statum orbis terrarum fictis vocibus exclamabant.

Montius nos tumore inusitato quodam et novo ut rebellis et maiestati recalcitrantes Augustae per haec quae strepit incusat iratus nimirum quod contumacem praefectum, quid rerum ordo postulat ignorare dissimulantem formidine tenus iusserim custodiri.

Saraceni tamen nec amici nobis umquam nec hostes optandi, ultro citroque discursantes quicquid inveniri poterat momento temporis parvi vastabant milvorum rapacium similes, qui si praedam dispexerint celsius, volatu rapiunt celeri, aut nisi impetraverint, non inmorantur.

Hae duae provinciae bello quondam piratico catervis mixtae praedonum a Servilio pro consule missae sub iugum factae sunt vectigales. et hae quidem regiones velut in prominenti terrarum lingua positae ob orbe eoo monte Amano disparantur.


♥♦MY PAST♠♣
Victus universis caro ferina est lactisque abundans copia qua sustentantur, et herbae multiplices et siquae alites capi per aucupium possint, et plerosque mos vidimus frumenti usum et vini penitus ignorantes.

His cognitis Gallus ut serpens adpetitus telo vel saxo iamque spes extremas opperiens et succurrens saluti suae quavis ratione colligi omnes iussit armatos et cum starent attoniti, districta dentium acie stridens adeste inquit viri fortes mihi periclitanti vobiscum.

Victus universis caro ferina est lactisque abundans copia qua sustentantur, et herbae multiplices et siquae alites capi per aucupium possint, et plerosque mos vidimus frumenti usum et vini penitus ignorantes.

Circa hos dies Lollianus primae lanuginis adulescens, Lampadi filius ex praefecto, exploratius causam Maximino spectante, convictus codicem noxiarum artium nondum per aetatem firmato consilio descripsisse, exulque mittendus, ut sperabatur, patris inpulsu provocavit ad principem, et iussus ad eius comitatum duci, de fumo, ut aiunt, in flammam traditus Phalangio Baeticae consulari cecidit funesti carnificis manu.

Has autem provincias, quas Orontes ambiens amnis imosque pedes Cassii montis illius celsi praetermeans funditur in Parthenium mare, Gnaeus Pompeius superato Tigrane regnis Armeniorum abstractas dicioni Romanae coniunxit.



C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E{MODIFIÉ PAR ALICE}


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-of-the-night.forumactif.org
Ayame F. Keiko
Apprentie
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 31/03/2013
Localisation : Une fois on m'a dit que j'étais souvent dans la lune...

MessageSujet: Re: séance de travaux manuel ! //SBAFF   Jeu 8 Aoû - 11:40


DOPAGE À LA CAFÉINE
Cynthia Ikeda & Sixtine Piltover




Le soleil miroitait doucement à la surface du café de Sixtine. Elle plongea sa cuillère argentée dans le liquide brun encore chaud d'où s'élevaient des volutes de vapeur. Le petit couvert tournoya dans la tasse blanche pour dissoudre les morceaux de sucre que la policière avait mis dedans. Puis il se posa délicatement sur la petite assiette qui supportait le café, avant que deux mains fines ne viennent apporter celui-ci à la bouche de la féline hybride. Sixtine but une gorgée brûlante du fluide couleur chocolat avant de reposer sa tasse, un sourire aux lèvres. Elle croisa les jambes sous la table et regarda autour d'elle l'immense place parcourue par d'innombrables personnes. Des personnes de tous les âges, allant du gamin turbulent au vieillard en fauteuil roulant, des personnes de toutes les nationalités, comme ce couple d'étrangers composé d'un africain et d'une européenne, des personnes aux styles vestimentaires très différents, pressées ou prenant leur temps... Un bruit régulier de talons martelant le sol, de conversations animées et de roucoulements de pigeons agitait la place mouvementée dans laquelle se trouvait la terrasse de Sixtine. Celle-ci s'était habillée en civile, car aujourd'hui était pour elle un jour de congé et elle comptait profiter de son temps libre pour dorer au soleil en sirotant un café. De jolies lunettes presque rondes et opaques lui offrait la possibilité d'observer tout le monde à son aise sans aucune gêne. Son regard bleu électrique s'attardait essentiellement sur les hommes et les femmes d'une vingtaine d'années, cherchant à trouver quelqu'un qui ressortirait du lot. Après tout, le hasard fait bien les choses et peut-être que la policière trouverait ici quelqu'un à son goût. Soudainement, Sixtine bailla. Après sa semaine épuisante, des cernes s'étaient accentuées sous ses yeux, qu'elle avait finalement réussi à camoufler tant bien que mal d'une fine couche de maquillage. Cela n'enlevait rien à sa fatigue physique, et sans sa grasse matinée et ses nombreux cafés, elle n'aurait sûrement même pas pu arriver jusqu'ici. Il n'empêche que ça valait le coup. Le soleil de 15 heures réchauffait chaleureusement sa peau sans non plus l'agresser comme il l'aurait fait à son zénith. Son tee-shirt punk découvrait ses bras nus et légèrement bronzés, et elle avait mis un short pour ne pas mourir de chaud. Elle resta assise à sa table durant d'interminables minutes, regardant le ciel d'un bleu limpide jusqu'à s'en faire mal aux yeux. Les rues commerçantes faisaient partie de sa partie préférée d'Hikari, pas seulement pour leurs nombreux bars tous plus intéressants les uns que les autres mais également pour toutes les boutiques qu'on pouvait y trouver, que ce soit de merveilleuses pâtisseries ou de magnifiques magasins de fringues.
Après avoir bu goulûment son café, la jeune femme aux remarquables cheveux roses décida de s'offrir une séance de shopping, l'idéal pour décompresser après une éprouvante semaine de travail. Elle demanda l'addition qu'elle se dépêcha de payer en laissant un léger pourboire au serveur, parce qu'il était mignon. Puis elle se leva et s'étira joyeusement avant de quitter sa table. Elle allait prendre la direction d'une boutique de vêtements lorsque son regard croisa une élégante femme de seulement quelques années plus grande qu'elle, en pleine conversation avec un mec à l'apparence peu fréquentable. Enfin, en pleine conversation.. Disons plutôt que l'homme devait tenter une honteuse tentative de séduction et qu'elle essayait de s'en débarrasser. À moins que cela ne l'amuse ? Sixtine était trop loin pour le savoir et ne pouvait qu'essayer de deviner. Mais il se dégageait de cette jolie femme quelque chose d'attirant. La tigresse ne saurait dire si cela venait de sa magnifique chevelure brune impeccable qui descendait jusqu'au bas de son dos, de son visage aux traits fins et harmonieux ou de son amusante queue grise qui semblait appartenir à un kitsune. Mais elle décida temporairement de laisser de côté son envie de dépenser de l'argent pour se rapprocher discrètement de l'étrange paire que formait l'homme et cette femme. Cela ne pouvait que lui être bénéfique de toutes façons, elle n'aurait pas à acheter des vêtements qu'elle ne mettrait sûrement que quelques fois. Elle passa à côté d'eux, marchant d'une démarche assurée, et ralentit le pas pour essayer d'entendre leur conversation, tout en se demandant comment les aborder sans paraître déplacée. Ses oreilles blanches se dressèrent sur sa tête et ses yeux pétillèrent derrière ses lunettes noires, tandis que sa queue fouetta l'air avec amusement. Il ne lui restait qu'à attendre le bon moment pour venir à la rescousse d'une demoiselle en détresse.




_________________


For my love:
 


Dernière édition par Ayame F. Keiko le Jeu 16 Juil - 17:29, édité 39 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayame F. Keiko
Apprentie
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 31/03/2013
Localisation : Une fois on m'a dit que j'étais souvent dans la lune...

MessageSujet: Re: séance de travaux manuel ! //SBAFF   Mar 13 Aoû - 16:43


En cours suite au rp… En cours suite au rp… En cours suite au rp… En cours suite au rp… En cours suite au rp… En cours suite au rp… En cours suite au rp…

_________________


For my love:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayame F. Keiko
Apprentie
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 31/03/2013
Localisation : Une fois on m'a dit que j'étais souvent dans la lune...

MessageSujet: Re: séance de travaux manuel ! //SBAFF   Ven 23 Jan - 21:53

SHOKO Angelic

Âge : 17 ans
Race : Démone

Orientation sexuelle : Bi ♥

Personnage de l'avatar : Anarchy Stocking




Description Physique

Un visage d'ange. Des traits fins et harmonieux, une peau de porcelaine immaculée. Un corps somptueusement bien dessiné aux courbes généreuses. Bien sur, cela n'est que la face parfaite d'une pomme pourrie.
L'une des premières choses que l'on remarque chez la démone, c'est la cascade de cheveux qui descend jusqu'à ses longues et fines jambes galbées. Sa chevelure est naturellement noire de jais mais Angelic aime la colorer partiellement de rose bonbon. Une frange lisse orne son visage pâle et surplombe ses yeux aux longs cils noirs souvent recouvert de mascara. De grands yeux d'azur, tels d'immenses océans d'outre-mer dans lesquels on plonge pour se noyer. Souvent pétillants, ils ont quelques reflets violets ou rosés. Angelic possède un petit nez et une fine bouche rosée souvent recouverte de gloss, qui ressort joliment sur son teint cadavérique. Ses oreilles sont percées et elle adore porter des boucles d'oreilles, souvent des croix ou des têtes de mort. La démone paraît plus grande que ses 17 ans d'apparence, grâce à ses formes volumineuses, et possède malgré tout un corps musclé qu'elle aime entretenir.
Quand à son style vestimentaire, elle adore tout ce qui ce rapporte à la mort et la désolation. Elle porte des bijoux noirs, des vêtements gothiques mais apprécie aussi le gothique-lolita, portant des bas rayés ou des nœuds dans les cheveux. Elle se maquille également beaucoup, essentiellement les yeux, de noir, et bien sur, les ongles, qu'elle a souvent longs.

Description Morale

Angelic déteste son prénom. Un ange, elle ? Quelle horreur ! Elle maudit ses parents de nommée ainsi. Elle n'est pas angélique et ne compte pas le devenir !
Revenons au regard océanique si particulier de la démone. Les yeux reflètent les sentiments, ce sont les miroirs de l'âme, non ? Ce qui est drôle, c'est qu'Angelic n'a pas d'âme. Ses yeux peuvent être rieurs, malicieux, tristes, tout cela n'est qu'une feinte, car Mademoiselle Shoko n'éprouve pas d'émotions, elle ne connaît que la haine et la satisfaction. Fourbe, sadique et manipulatrice à souhait, elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour parvenir à un résultat. On pourrait dire qu'elle ne possède que des défauts, à part sa très grande faculté à faire sembler d'être quelqu'un d'autre, à mentir et à jouer la comédie aussi vrai que nature. Elle est également rusée, espiègle et très malicieuse, et adore se retrouver dans des situations embarrassantes. Elle voue une haine ardente aux anges mais c'est peut-être aussi la catégorie qui l'attire le plus de toutes, pure, innocente et parfaite. Par contre, la démone peut se montrer colérique, jalouse, possessive et très très méchante lorsque l'on essaie de la pousser à bout. Angelic est une jeune femme très aventurière et toujours à la recherche de nouvelles sensations. Ses passe-temps favoris sont la drague, le sport, et la bouffe, car elle est incontestablement gourmande. Elle déteste que quelqu'un la surpasse en quoi que ce soit, elle déteste toute forme de concurrence et la chose qu'elle déteste par dessus tout c'est l'amour, ce sentiment inexplicable qui naît parfois chez des gens et leur bousille le cerveau. Elle se moque de ces gens là. Elle en a pitié. Mais en même temps, elle se demande comment ils font, elle s'interdit de penser qu'ils ont peut-être quelque chose qu'elle n'a pas, une force qui la dépasse. Mais l'amour et l'amitié ne l'intéressent pas plus que ça.
Histoire

La seule chose dont elle se souvient de sa vie d'avant, c'est de son nom. Tous ses souvenirs ont été comme effacés lorsqu'elle a cru devenir folle. Tout d'abord, la douleur était insupportable. Après sa mort, lorsqu'un démon qu'elle voudrait voir brûler en Enfer lui vola son âme et la pervertis, elle crut qu'elle allait mourir une seconde fois. Mais c'était pire que ça. Elle voulait mourir, elle aurait donné n'importe quoi pour que la douleur cesse enfin, mais rien, elle avait pu hurler, implorer, rien. Toujours cette sensation d'être consumée vivante par une flamme démoniaque. La douleur, encore et encore. Qu'avait-elle fait pour mériter ça ? En boucle, elle se répétait son nom, craignant par dessus tout de perdre son identité, d'oublier qui elle était. Désormais, son nom est pour elle associé à la douleur qui l'accompagnait, c'est pour ça qu'elle le hait par dessus tout. La douleur était si vive, si forte qu'elle la rendit folle. Sa bonté, sa gentillesse, toutes ces qualités qu'elle avait eut dans son ancienne vie disparurent pour laisser place à



Derrière l'écran

Code du règlement : Midori est la plus gentille ou pas

Prénom/Surnom : Six
Âge : Le même que mon personnage ^^
Comment avez-vous connu le forum : Top sites
Disponibilité /10 : 8/10

_________________


For my love:
 


Dernière édition par Ayame F. Keiko le Dim 19 Juil - 20:09, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayame F. Keiko
Apprentie
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 31/03/2013
Localisation : Une fois on m'a dit que j'étais souvent dans la lune...

MessageSujet: Re: séance de travaux manuel ! //SBAFF   Lun 6 Avr - 8:29



A

Prénom Nom

Prénom Nom
B

Prénom Nom

Prénom Nom
C

Prénom Nom

Prénom Nom
D

Prénom Nom


_________________


For my love:
 


Dernière édition par Ayame F. Keiko le Lun 6 Avr - 17:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayame F. Keiko
Apprentie
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 31/03/2013
Localisation : Une fois on m'a dit que j'étais souvent dans la lune...

MessageSujet: Re: séance de travaux manuel ! //SBAFF   Ven 24 Avr - 10:35


COUNTING BUBBLES IN MY
BEER BEFORE ASLEEP

Li Katsura & Sixtine Piltover



- Cap ou pas cap ? Vous alors les japonais… Such a childish seriously… Mais bon, si vous insistez je ne vois pas pourquoi je refuserais ! A game, that can be fun… YES FUN ! FUN IS HAPPY ! Mais dans un moment aussi triste qu'est-ce qui domine ? La joie ou la tristesse?  Un négatif et un positif forment un négatif… WHAT A SAD STORY. This… is so sad ! Really ! Mais peut-on réussir à être heureux et triste à la fois ? UN ÊTRE HUMAIN PAREIL SERAIT AU DESSUS DE TOUS ! Un pareil exploit serait le début d'une graaande révolution ! Yes it's… happy… but… BUTBUTBUT IT'S SAD TOO. A… HAPPY SAD STORY.

Sixtine écouta attentivement parce qu'elle avait compris qu'une seconde d'inattention avec la libellule et elle se retrouverait complètement pommée. Elle fut vexée quand Li laissa entendre que sa proposition était gamine. Certes, c'était enfantin, et elle l'avouait, mais le lui dire n'était pas très poli. Au moins la policière savait maintenant qu'elle avait en face d'elle une personne franche, voir sans aucun tact d'ailleurs. Sixtine esquissa un sourire, elle aimait la sincérité. Mélange d'étranger et de japonais, la tirade de la jeune femme était ponctuée par des soupirs, des rires et des sanglots, ce qui était sérieusement bizarre, voir inquiétant. Valsant entre l'air émerveillé et l'air dépressif, la blonde multipliait sans le vouloir les sourires amusés de la tigresse. Au final, malgré ses nombreuses hésitations et indécisions, Sixtine aurait parié que sa proposition allait être acceptée. Après tout, un peu de jeu c'est chouette et puis faut savoir regarder le bon côté des choses et s'amuser. Li finit d'ailleurs par trancher et respecta la prémonition de la femme aux cheveux roses :

- Sooo… Let's begin ! Cap ou pas cap de renverser ton verre sur la tête de quelqu'un ?

Sixtine émit un petit rire de gamine et prit son verre avant d'évaluer la salle et ses occupants du regard. C'était facile. Elle cria presque, sûre d'elle :

- Caap !!

Elle regarde la femme aux cheveux d'or et hésita à lui balancer son whisky à la figure, ça l'aurait bien fait marrer, mais Li n'aurait peut-être pas été de cet avis. Aussi la policière se leva-t-elle et se dirigea vers une table d'ivrognes jouant aux cartes. Elle fit semblant de trébucher et renversa son verre sur la tête de l'un d'entre eux, avant de faire la cruche et de mettre sa main devant sa bouche avec un grand "Oups ! Pardon chéri".
Puis elle revint vers Li en sautillant, impatiente de voir de quoi celle-ci serait capable. Elle lui demanda alors :

- Cap ou pas cap de te faire offrir une bière par un de ces alcoolos ?

Elle désigna l'ensemble du bar du doigt, un sourire niais peint sur le visage.




_________________


For my love:
 


Dernière édition par Ayame F. Keiko le Dim 19 Juil - 15:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayame F. Keiko
Apprentie
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 31/03/2013
Localisation : Une fois on m'a dit que j'étais souvent dans la lune...

MessageSujet: Re: séance de travaux manuel ! //SBAFF   Ven 3 Juil - 10:05



Mes réponses
De : Mon prénom & nom
01 Janvier 2014 - À 00h00

Mon message ~

_________________


For my love:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayame F. Keiko
Apprentie
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 31/03/2013
Localisation : Une fois on m'a dit que j'étais souvent dans la lune...

MessageSujet: Re: séance de travaux manuel ! //SBAFF   Dim 26 Juil - 14:53


DÉFI ACCEPTÉ
Mariko Yuhi & Katsuo Ryugazaki



La sonnerie avait retenti, brutale, rompant le silence inhabituel qui régnait dans la classe. Pour une fois, le perturbateur avait su se tenir à carreaux, au grand étonnement du professeur. Cela s'expliquait essentiellement par la fatigue intense dans laquelle se trouvait Katsuo, ayant fait la fête durant toute les vacances. Ayant revu ses grands-parents maternels qui lui avait offert de petits cadeaux, il s'était néanmoins refusé de sécher les premiers jours de cours, par principe. Il serait sage comme une image et se reposerait en paix durant l'heure de classe, sachant par expérience que l'instituteur, trop heureux de pouvoir faire son cours sans interruption, moquerie ou remarque désobligeante de la part du cancre, ne se permettrait pas de le réveiller. Lorsque la fin de la matinée sonna et fit écho dans les tympans du blond, tous les élèves se levèrent comme un seul homme pour sortir de la salle. Les yeux caramels de Katsuo, quelques secondes avant endormis, s'ouvrirent en sortant de cours, tandis qu'il bailla à s'en décrocher la mâchoire. Le faux blond s'étira, faisant craquer les os de son dos, et se dirigea vers le toit pour y manger. Il joua des épaules dans le couloir pour arriver avant les autres. La brise fraîche du matin parvint vers lui avant qu'il n'atteigne la sortie. En rejoignant l'extérieur, il fut confronté à une lumière aveuglante mais réchauffante. Les rayons d'or qui tombaient d'un ciel d'azur illuminaient la peau blanche de l'italien. Ne supportant pas les repas du réfectoire qu'il jugeait orgueilleusement infects, et n'ayant pas l'argent nécessaire à un repas en centre-ville, Katsuo se préparait lui-même son déjeuner. Le toit du pensionnat était généralement plutôt peu peuplé, car la majorité des élèves préféraient manger au réfectoire ou bien en ville. Malgré tout, le blond, qui avait l'habitude d'y passer sa pause de midi, ne se surprenait plus à voir bon nombre de Bastards se promener par ici. Il restait donc sans cesse sur ses gardes, au cas où l'un de ces individus brutaux s'intéresserait trop particulièrement à lui.
Jetant son sac sur le sol, le jeune Ryugazaki sortit précipitamment un paquet de cigarettes de la poche de son grand manteau noir, prit son briquet doré  et s'empressa d'allumer l'une d'entre elles pour la porter à sa bouche. Dès la première taffe, une douce chaleur réconfortante envahit le corps de l'Aristocrat. Il savoura sa clope jusqu'au bout, soufflant de longues expirations. La fumée claire s'envola vers le Soleil. Les souvenirs remontèrent à son esprit, lui faisant quitter la réalité quelques instants. Il pensa avec nostalgie à son passé, les jours sombres où il avait commencé à se défoncer les poumons et le cerveau. Au début, c'était juste pour s'évader, il pensait, comme tout le monde, que l'addiction était quelque chose de trop lointain pour être vrai. Le contraire lui fut imposé, et fumer s'inscrivit dans ses journées, ses heures. Un besoin vital qu'il avait du intégrer, son corps réclamant ce que son esprit ne voulait pas. Un pur déchet autant physiquement qu'économiquement se trouvait entre ses propres mains et aidait la mort à s'approcher plus vite de lui. Grand sportif qu'il était, fumer était quelque chose dont il devait absolument se débarrasser. Il lui fallait donc trouver une autre addiction pour compenser celle-ci.
Katsuo jeta son mégot au sol, et observa la petite braise s'éteindre rapidement. Un regard à ses alentours, un coup d’œil à son sac toujours au sol. Il se baissa, et l'attrapa, avant de fouiller dedans sans ménagement. Il sortit son déjeuner qu'il avait pris le soin de préparer le matin même. Une petite boîte contenant des sushis et des makis préparés avec soin, comme à chaque fois qu'il cuisinait. Du riz blanc, du saumon, de l'avocat, des algues, des crevettes… un harmonieux mélange de saveurs qui plaisait beaucoup au blond. Une nourriture typiquement japonaise que sa mère avait l'habitude de lui préparer pour les grandes occasions. Il avait eu beaucoup de mal à en manger à nouveau durant les années précédentes, associant incessamment les sushis à sa défunte mère. Le temps avait fait son effet et à présent il pouvait les regarder sans voir sa vision se brouiller ni sentir des perles salées couler le long de ses joues pâles et entrer dans sa bouche ou tomber sur le sol. Il sortit de sa douce torpeur pour s'attaquer à son petit plat. Il galéra quelques instants avec ses baguettes avant de réussir à déposer les sushis dans la sauce et de les porter à sa bouche sans soucis. « C'est délicieux », se complimenta-t-il intérieurement, ne cachant pas sa fierté de cuisiner aussi bien et de se faire plaisir. Puisqu'il s'agissait de sa passion, autant ne pas en avoir honte. Il ne fit pas attention au regard d'un Bastard qui le jaugea de haut en bas d'un air dédaigneux.
Tout se contrôlant avec peine pour ne pas engloutir son repas d'une seule bouchée, ce qui aurait quand même été compliqué, le blond leva les yeux et s'attarda pour une fois vraiment sur son entourage. D'ici, on voyait l'ensemble du pensionnat, et la ville au loin. Les arbres était morts, ternes et sans feuilles, recouverts d'une poudre blanche et froide qui réfléchissait les rayons de l'astre du jour. Pour un jour d'hiver, il fallait avouer qu'il faisait bizarrement bon. Il ne faisait pas chaud, loin de là, mais le blond ne tremblait pas, n'était pas frigorifié et n'avait pas les lèvres violacées par le froid. Il continua son inspection du paysage et ce qu'il vit contrasta avec les tons gris qui peignaient l'horizon. Une chevelure de feu, rougeoyante. Appartenant à une fille musclée au visage sérieux, du genre qui aime chercher la merde et se battre. Katsuo n'aimait pas particulièrement l'univers violent des Bastards et des Amazons. Lorsqu'il vit cette fille, les paroles d'un de ses camarades de classe lui revinrent en mémoire. Celui-ci l'avait mis au défi de séduire une fille renfermée, difficile, bref, une fille inaccessible, intouchable. Le blond avait haussé les épaules, parce que ce n'était pas vraiment son genre de proies, mais il avait médité l'idée plus tard et, bien sur, compétitif et joueur qu'il était, il avait absolument voulu montrer à son pote de quoi il était capable.
C'est hésitant mais amusé qu'il referma son plat à moitié mangé pour s'approcher de la supposée Amazon, vu l'aura qui se dégageait d'elle. A moins qu'il ne s'agisse d'une Heckler. Bref, il verrait bien, s'il parvenait à commencer la conversation. Il se racla la gorge silencieusement, passa la main dans ses cheveux et demanda :

- Salut, tu manges seule ? Je peux te tenir compagnie ?



_________________


For my love:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayame F. Keiko
Apprentie
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 31/03/2013
Localisation : Une fois on m'a dit que j'étais souvent dans la lune...

MessageSujet: Re: séance de travaux manuel ! //SBAFF   Dim 23 Oct - 10:04

Emi Densetsu
Citation de votre choix

I am ...

JE PARLE DE MWOUA & BLABLA. PARLE DE TWOUA & BLABLA. QUI ES-TU & BLABLA. YEAH, AMUSE TWOUA & BLABLA. JE PARLE DE MWOUA & BLABLA. PARLE DE TWOUA & BLABLA. QUI ES-TU & BLABLA. YEAH, AMUSE TWOUA & BLABLA. JE PARLE DE MWOUA & BLABLA. PARLE DE TWOUA & BLABLA. QUI ES-TU & BLABLA. YEAH, AMUSE TWOUA & BLABLA. JE PARLE DE MWOUA & BLABLA. PARLE DE TWOUA & BLABLA. QUI ES-TU & BLABLA. YEAH, AMUSE TWOUA & BLABLA.


Historique
✗ Today ;;
   • [url=urldutopic]nom du topic[/url] partenaire
   • [url=urldutopic]nom du topic[/url] partenaire
   ✗ Yesterday ;;
   • [url=urldutopic]nom du topic[/url] partenaire
   • [url=urldutopic]nom du topic[/url] partenaire
   ✗ Tomorrow ;;
   • partenaire
   • partenaire


Je recherche ...
✗ Nom du lien ;; Description du lien
   ✗ Nom du lien ;; Description du lien
   ✗ Nom du lien ;; Description du lien


Mes icons



_________________


For my love:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayame F. Keiko
Apprentie
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 31/03/2013
Localisation : Une fois on m'a dit que j'étais souvent dans la lune...

MessageSujet: Re: séance de travaux manuel ! //SBAFF   Dim 23 Oct - 10:26

Titre du sujet


Prénom Prénom Nom | Prénom Prénom Nom




-----------------------------------------------


Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam. Maecenas ligula massa, varius a, semper congue, euismod non, mi.Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam. Maecenas ligula massa, varius a, semper congue, euismod non, mi.Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam. Maecenas ligula massa, varius a, semper congue, euismod non, mi.Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam. Maecenas ligula massa, varius a, semper congue, euismod non, mi.Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam. Maecenas ligula massa, varius a, semper congue, euismod non, mi.Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam. Maecenas ligula massa, varius a, semper congue, euismod non, mi.Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam. Maecenas ligula massa, varius a, semper congue, euismod non, mi.Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam. Maecenas ligula massa, varius a, semper congue, euismod non, mi.Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam. Maecenas ligula massa, varius a, semper congue, euismod non, mi.

_________________


For my love:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayame F. Keiko
Apprentie
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 31/03/2013
Localisation : Une fois on m'a dit que j'étais souvent dans la lune...

MessageSujet: Re: séance de travaux manuel ! //SBAFF   Sam 27 Mai - 12:14



Titre du rp
feat. kaori vanzine

Du blanc. Un univers de blanc. Du blanc à perte de vue. De la neige partout, qui recouvrait tout de sa douceur glaciale. Même le ciel était d'un blanc éclatant, reflet de la montagne immaculée, aveuglante. Sixtine dévalait les pentes à toute vitesse. Elle filait, vive et sûre d'elle. Dans sa combinaison de ski d'un bleu clair, elle aurait pu se fondre dans le paysage si ses cheveux bonbons ne détonnaient pas au milieu des pistes gelées. Une petite boule rose qui courrait sur la montagne. La policière glissait, tournait, dérapait, virait, accélérait, sans jamais perdre le contrôle de ses skis. Elle sentait l'air froid lui fouetter le visage et lui rougir la peau, s'engouffrer dans sa chevelure. Un vrai goût de liberté. Elle se sentait en sécurité dans cette montagne, seule avec elle-même, mais en symbiose avec les cimes enneigées.
La flic ne voyait pas le temps passer. Elle se plaisait à écouter les conversations des autres dans les files d'attente, curieuse qu'elle était, et se libérait de cette façon du côté insupportable de l'attente. Dans les télésièges, elle regardait partout autour d'elle, frénétique, voulant imprimer la plus grande partie de ce panorama somptueux dans son esprit, pour se créer des souvenirs inoubliables. Ce qu'Hokkaido allait lui manquer quand elle serait partie ! Depuis déjà toute petite, Sixtine avait adoré skier, et retrouver cette sensation après quelques années sans n'avait fait qu'amplifier son amour pour cette discipline. Elle se revoyait, petite fille, dévalant les pentes, tomber souvent et se relever pleine de flocons de neige, puis s'émerveiller devant la beauté de la vue.
Et les pistes ! Comment pouvait-elle s'ennuyer… L'adrénaline du ski, l'accélération cardiaque lors des descentes risquées, lorsqu'elle s'aventurait, tous muscles tendus, hors des sentiers. Lorsqu'elle se retrouvait entre le mont et la voûte céleste, ce qu'elle se sentait haute et minuscule à la fois !

Le soleil était déjà haut dans le ciel clair, et sa chaleur finit par parvenir jusqu'à la station de ski, réchauffant le visage découvert de l'anglaise. Elle descendit une pente, puis décida de s'arrêter : décidément, il faisait de plus en plus chaud ! Elle regarda sa montre : il était temps de rejoindre Kaori au restaurant. Sixtine avait hâte de retrouver sa nouvelle connaissance, et de manger un peu. Son ventre ne se gêna pas pour hurler sa joie de savoir qu'il allait bientôt se remplir. Un peu nerveuse, la policière se dirigea vers le restaurant et chercher des yeux Kaori. Elle sourit en la voyant à une table avec son chocolat chaud, perdue dans ses pensées. La blonde lui rendit son sourire en la voyant et lui fit un signe de la main en lui criant « Salut ! ».
Après avoir déchaussé ses skis et posé ses bâtons, Sixtine se traîna lourdement vers la table et s'y affala. Elle ouvrit sa combinaison et en enleva les manches, laissant apparaître une polaire blanche toute douce. Elle s'attacha les cheveux vite fait et frissonna en sentait l'air sur sa nuque. Puisqu'elle avait passé la matinée à faire du sport, elle avait super chaud, et il lui fallut quelques instants avant d'apprécier la caresse du vent froid qui rafraîchissait sa peau. Alors, seulement, elle se tourna à nouveau vers Kaori et lui sourit de toutes ses dents. Celle-ci, qui avait attendu patiemment que Sixtine s'installe confortablement, demanda malicieusement :

- Comment vas-tu ? Tu as eu assez de forces pour atteindre ton lit ?

- Oui !! Encore heureux, parce que sinon j'aurai pu m'endormir n'importe où ! Je suis tombée comme une masse dans mon lit, c'était trop agréable ! Toi aussi j'imagine ? Sinon, ça va super, mais qu'est-ce qu'il fait chaud sur les pistes à 13-14h, c'est incredible ! Enfin, j'imagine que tu as surtout profité du resto toi, je me trompe ?

Elle lui fit un clin d’œil : elle se souvenait bien avoir entendu la veille que la blonde aux yeux verts n'était pas la plus grande fan des sports alpins. La policière rigola doucement et se mit à regarder autour d'elle. Le restaurant était fort sympathique, tout en bois, parfaitement assorti à la montagne. Les plats chauds d'où s'échappaient de petites émanations aux odeurs alléchantes mettaient carrément l'eau à la bouche, et la température était juste parfaite, ni trop chaude, ni trop froide. Un vrai petit coin de paradis !
Les serveurs étaient mignons, et Sixtine ne se serait pas dérangée pour admirer celle qui tenait la caisse si elle n'était pas venue spécialement pour voir et discuter avec Kaori. En attendant qu'on leur amène la carte, elle se concentra à nouveau sur son interlocutrice :

- Je meurs de faim ! Comme quoi, ça creuse de skier ! Et tout a l'air si bon ici…

Puis elle regarda la demoiselle Vanzine avec son chocolat chaud en mains et lui demanda :

- Tu as déjà mangé ?
© Daemon

_________________


For my love:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: séance de travaux manuel ! //SBAFF   

Revenir en haut Aller en bas
 
séance de travaux manuel ! //SBAFF
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Blood Bowl dans le blogurizine
» Manuel du Pêcheur
» [Web] Manuel d'instruction en ligne
» TACTICA HL V7:récapitulatif des travaux en cours
» stade en travaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom of the night :: Administation :: Les dossiers-
Sauter vers: